Pure Irish Drops Tour 2013

Concerts – Mardi 8 et vendredi 18 octobre 2013. 
Conor Moriarty – accordéon diatonique et Melodéon
Denis Ryan – violon
Sean Ryan – sifflet, flûte et chant

Mardi 8 octobre :  Maison Paroissiale 35, rue Gasperich à Luxembourg-Gasperich

Début : 19h – Prix d’entrée : 10€

Vendredi 18 octobre :  l’Irish Pub à METZ

Entrée gratuite. Le premier venu, le premier servi. Début : 21h

Le projet se concentre sur la musique des comtés du milieu de l’Irlande, qui malheureusement ne sont pas aussi respectée que la musique des comtés de la côte de l’île. La Musique du Donegal, Clare, Cork et Kerry se retrouve partout, mais quiconque connaît la musique des régions d’Offaly, Laois, Westmeath, Tipperary, Longford ou Roscommon?

Sean Ryan ensemble avec ses amis Dennis Ryan et Conor Moriarty ont su mettre sur pied un programme afin de combler cette lacune. Conor Moriarty – accordéon diatonique et Melodéon

Conor est de loin le plus jeune musicien du projet, il est originaire du milieu de Kilcummin , dans la région du Sliabh Luachra et vit maintenant dans le comté de Tipperary. Dans sa famille, la musique traditionelle Irlandaise joue un très grand rôle et il est donc normale que Conor est devenu un musicien aussi.. Son instrument de choix est l’ accordéon irlandais. Parmis les jeunes accordéonistes irlandais, il est un des plus captivants. Son jeu rythmique, polyvalent et stable , révèle qu’il a le sens de la musique et de la danse. Rien d’étonnant car il joue aussi dans la très fameuse DEENAGH Ceili Band .

Il a remporté le All Ireland Fleadh Cheoil la concurrence, la compétition la plus prestigieuse en Irlande en 2009 sur l’accordéon diatonique et en 2010, à l’accordéon. Durant la même année, il a terminé sa maîtrise à « Irish World Academy of Music and Dance » à l’Université de Limerick.

Conor a participés à des tournées en Amérique du Nord, la Chine, la Malaisie, le Venezuela et tout au long de l’Europe. Au printemps 2012, il sort son premier album « All in a Day Lecture», qui a été récompensé avec 4 étoiles sur 5 par les journaliste du « Irish Times » .

Denis Ryan – violon

Denis vient de Edenderry, dans le comté d’Offaly, et vient d’une famille de musiciens traditionnelles Il n’est pas liée à Sean Ryan, qui participe également à ce projet. Il est Autodidacte et a choisi son instrument et ses chansons lui-même. Dans un premier temps, son influence importante fut le violoniste Sean Ryan, un des musiciens bien connus et respectés de Portarlington, County Laois. Denis a passé beaucoup de temps dans ses premières années à voyager durant ses week-ends à travers l’Irlande, pour apprendre la musique traditionnelle irlandaise et la comprendre. Il s’est même rendu à plusieurs reprises à Londres durant les années 60 et 70. Là aussi pour apprendre la musique, comprendre les styles de violon régionaux et apprendre les techniques.

Il a été membre fondateur en 1970 du « Bridge Ceili Band ». Au fil des années, il a participé à de nombreuses compétitions et a reçu de nombreux premiers prix dans l’ All Ireland Fleadh Cheoil  Concours remporté, à la fois en tant qu’artiste solo et en duo, trio et groupe avec violoncelles.

Pendant de nombreuses années il a été impliqué dans l’organisation des clubs de folk à Tullamore et Athlone. Il joua durant les années 70 et 80 dans des festivals, des clubs de folk et à d’autres occasions aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Europe, quelques fois même avec DeDannan groupe de renommée mondiale avec lesquelles il est toujours bon copain.

Après avoir formé « l’Ester Riads Ceili Band », qui a réussi pendant de nombreuses années, il s’est retiré quand le nombre de concerts et de représentations devenaient trop pour sa santé.

Sean Ryan – sifflet, flûte et chant

Seán, est l’un des plus grands musiciens en Irlande et dans le monde sur la Tin whistle. Né à Cashel, au comté de Tipperary , presque dans l’ombre de la célèbre « Rock of Cashel » le siège du roi de la province de Munster au bon vieux temps. Où il a grandi, vous pourriez écouter de la musique tous les soirs, mais son père jouait du violon et de l’harmonica, et son Grand-mère accordéon. Donc déjà comme enfant il apprennait à jouer du Tin whistle et a depuis développé un style très distinctif. Ses premières influences venaient de sa famille,mais après aussi par d’autres musiciens de la région, mais aussi des disques 78 tours en résine avec des enregistrements des grands musiciens irlandais en Amérique du début du 20e Siècle. En 1975, il a remporté le All Ireland Fleadh Cheoil avec la tin Whistle.

Sean a aujourd’hui un vaste répertoire de titres, parce qu’il n’arrête d’apprendre des morceaux de sources différentes. Avec son instrument il parcourru le monde entier.  Chaque année, il se rend au moins une fois pour des conférences et des concerts au Japon, et il y est un professeur très respecté à l’École d’été, où il transmet sa musique à la prochaine génération.

Publicités
Catégories : Concerts - Festivals | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :